Accueil L'offre Votre plate-forme logistique multimodale

Une plate-forme logistique multimodale pour une implantation d'entreprise en plein cœur de l'Europe.
Le Pôle d'Activités économique du Pays de Langres se situe au Sud de la région économique Champagne-Ardennes, à 50 km au Nord de Dijon et bénéficie d'un bassin de vie de plus de 280 000 habitants.

Une plate-forme logistique multimodale pour une implantation d'entreprise en plein cœur de l'Europe

Vous recherchez la meilleure implantation pour votre activité industrielle ou votre future plate-forme logistique ? Le Pays de Langres vous offre tous les atouts pour une implantation logistique réussie sur le Grand Est.

Situé entre Troyes et Dijon, à hauteur du noeud autoroutier reliant les autoroutes A5, A6 et A31, le Pays de Langres constitue une véritable passerelle naturelle entre le Bassin Parisien, la Bourgogne, la Lorraine et le Sud de la France. À mi-chemin entre le nord et le sud de l'Europe, cette desserte autoroutière exceptionnelle draine déjà 65 % du trafic marchandises national et 40 % des flux intracommunautaires. Totalement ouvert aux flux est/ouest, le Pôle d'Activités Économiques du Pays de Langres offre également aux investisseurs une position stratégique inégalée ouvrant de nouvelles perspectives vers les Pays d'Europe Centrale et Orientale.

Des atouts puissance trois

Trois Parcs réunis dans un même Pôle d'Activités de 360 ha, un concept novateur labellisé et soutenu par l'Europe, l'État et la Région Champagne-Ardenne. Stratégiquement placés sur les grands axes de communication (noeud ferroviaire de Culmont-Chalindrey et sorties autoroutières de Langres Sud et de Langres Nord), ces trois Parcs s'organisent autour de la ville de Langres qui offre un socle solide pour asseoir durablement son entreprise avec l'assurance de recruter un personnel stable et qualifié. Plusieurs sociétés de renommée internationale, comme Plastic Omnium, Freudenberg ou encore Magna Donnelly, sont d'ailleurs déjà implantées depuis plusieurs années sur ce territoire attractif.

Une réserve foncière importante à un coût très compétitif (de 5 à 8 euros du m²), 70 000 m² d'entrepôts adaptés aux besoins logistiques modernes, un accès au très haut-débit… Tous les atouts pour réussir sont là !

Un « port sec » pour le Grand Est

Profitant de sa situation géographique privilégiée au coeur de l'Europe portuaire (à équidistance des grands ports du Havre, de Dunkerque et d'Anvers au nord, et de Fos-Marseille au sud), une plate-forme bimodale rail-route nouvelle génération est opérationnelle sur le Pôle d'Activités Économiques du Pays de Langres. Cette plate-forme bimodale offre toutes les caractéristiques nécessaires à la massification et au traitement des flux à l'intérieur des terres et devrait donc rapidement devenir l'un des premiers « port sec » pour le Grand Est.

Rappelons rapidement quelques chiffres :

  • 90 % des échanges internationaux actuels s'effectuent par mer.
  • Le taux de conteneurisation est supérieur à 50 %
    et continue de s'accroître.
  • Capacité mondiale en janvier 2007 : 9 150 000 EVP
  • En trois ans, le nombre de navires de plus de 7 500 EVP a été
    multiplié par quatre dans le monde.

Face à cette croissance exponentielle du trafic maritime, les armements cherchent à réaliser d'importants gains de productivité sur les maillons les plus coûteux : la manutention et les acheminements terrestres. Les services proposés aux clients ne se distinguant pratiquement plus que par les prestations terrestres, les ports doivent dès lors disposer d'une desserte puissante et de qualité pour massifier des flux dans l'hinterland. Dans ces nouveaux schémas, est-ce un rôle stratégique dévolu au transport ferroviaire et à de nouvelles plates-formes multimodales intérieures ?

La recherche de plates-formes multimodales par les ports et les armements ne peut entraîner un mitage du territoire. Il s'agit donc de sélectionner un certain nombre de points géographiquement bien placés et dont les accès par mode massifié sont les meilleurs possibles. L'appui des opérateurs de transports combinés et les relations nouées avec les autorités portuaires nationales et européennes montrent clairement l'intérêt de ceux-ci pour le développement d'une plate-forme bimodale sur le Pays de Langres. Les partenariats développés convergent tous vers le même but : faire de ce noeud autoroutier et ferroviaire l'un des principaux relais logistiques sur l'Est de la France.

Point d'éclatement, cette plate-forme de consolidation et déconsolidation, pour le fret et les conteneurs est évolutive. Elle peut répondre à des demandes multi-techniques et des volumes variables, particulièrement bien adaptée aux marchés de la « grande importation et exportation ».

Acteur chargé de l'aménagement, de la promotion et de la prospection de ces grands ensembles, le Syndicat Mixte d'Aménagement Économique du Pays de Langres (SMAEPL) met toutes ses compétences au service des entreprises pour accompagner et faciliter chaque intégration jusqu'à la concrétisation du projet.